Avantages pour les Entreprises et organisations

Le Certificat ICDL (International Computer Driving License), littéralement le Permis International de Conduite/Maîtrise de l’Ordinateur est la référence internationale de la Certification des Compétences Digitales. C’est un certificat internationalement reconnu attestant des compétences pratiques d’utilisation des applications informatiques les plus courantes.

Basé sur un référentiel intégrant les tendances numériques actuelles, le Certificat ICDL aide les entreprises et organisations à garantir à leurs collaborateurs de solides connaissances dans l’utilisation quotidienne de la Bureautique et des applications internet les plus courantes boostant ainsi leur productivité.

Les avantages du programme ICDL

  • Améliorer les conditions de travail : maîtriser l’ordinateur permet aux collaborateurs de réduire leur stress, et augmenter leur confiance et leur satisfaction au travail de 30%.
  • Augmenter l’efficacité et la productivité globale : éliminez les pertes de temps grâce à une utilisation efficace des TIC.
  • Diminuer de 15% vos dépenses en informatiques : les collaborateurs seront plus autonomes et solliciteront moins votre service informatique.
  • Aider les collaborateurs à communiquer, à se connecter et à interagir avec les autres.
  • Permettre l’accès à une gamme d’informations et de services qui peuvent simplifier la vie et gagner du temps.
  • Accroître la confiance, la motivation et le potentiel des collaborateur à utiliser la technologie.
  • Limiter les pertes liées aux lacunes informatiques avec une bonne maîtrise de l’utilisation des applications les plus courantes.
  • Jouir d’un haut niveau de spécialisation et de crédibilité.
  • Evaluer les progrès : grâce à une analyse individualisée, vous pouvez constater l’efficacité de la certification reçue.

Nous vous partageons quelques témoignages…

Témoignages d’entreprises (avec études de cas)

Les programmes de certification ECDL / ICDL ont été largement adoptés, dans 148 pays, par tous les niveaux et tailles d’organisations – au sein des systèmes éducatifs (niveaux secondaire, professionnel et universitaire), des gouvernements (administrations publiques et ministères) et des organisations commerciales (petites et moyennes entreprises) aux grandes multinationales. Voici une sélection de témoignages et d’études de cas de quelques-unes des nombreuses organisations de la région du Golfe ainsi que de partout dans le monde qui ont adopté ce programme : https://icdlarabia.org/for-employers-studies

Témoignages d’écoles (avec études de cas)

L’ECDL / ICDL est devenu la norme mondiale d’alphabétisation numérique dans les systèmes éducatifs du monde entier, et a été largement adopté par les ministères de l’Éducation pour les étudiants et les enseignants. Voici une sélection de témoignages et d’études de cas sur les expériences des enseignants et des étudiants qui ont terminé ce programme de certification : https://icdlarabia.org/testimonials-schools

LE COÛT DE « L’IGNORANCE NUMÉRIQUE »

Ces dernières années, de nombreuses études se sont attachées à déterminer avec précision l’impact économique de nos compétences en informatique.

En 2012, une étude de l’Université de Twente avait ainsi pu chiffrer les pertes induites de telles lacunes aux alentours de 19,3 milliards d’euros, rien qu’aux seuls Pays-Bas.

En Grèce, l’étude ALBA a démontré quant-à-elle que les salariés pouvaient passer jusqu’à 148 heures par semaine à traiter de difficultés portant sur les logiciels utilisés à leurs postes de travail. Une perte de temps qui n’affecte pas seulement la productivité des salariés en prise avec ces difficultés, mais aussi celle de leurs collègues qui prennent le temps de les aider. L’étude révèle également qu’après la certification ICDL, le temps passé à traiter de ces difficultés diminue considérablement. Suivre une formation certifiante pourrait ainsi permettre d’économiser chaque année jusqu’à 63 heures de productivité par salarié.

Dans une perspective similaire, l’Institut d’Apprentissage à l’âge Adulte de Singapour (IAAS) a mesuré le temps perdu en raison de nos lacunes en informatique et en a également évalué les répercussions financières. Les participants de l’étude avaient ainsi pu indiquer consacrer près de 151 minutes par semaine à la résolution de ce type de problèmes. Une durée que les chercheurs de l’IAAS ont assimilé à une perte de 49 S$ (32 €) par employé et par semaine, soit à une perte de 2 356 S$ (1 523 €) par employé sur l’année.

Des études, qui avec leurs propres méthodologies, permettent de mieux évaluer le coût de « l’ignorance numérique » au sein des institutions, des entreprises et de nos économies dans leur ensemble. A l’ère du digital, ne pas avoir de bonnes compétences informatiques peut en effet représenter un problème critique pour la survie de bon nombre d’entreprises. Dans un rapport datant de l’année dernière, la Commission Européenne avait même pu considérer qu’un tiers de la force de travail de l’Union Européenne disposait encore de compétences informatiques insuffisantes.

Autant de conclusions qui renforcent aujourd’hui la promotion de programmes de formation et de certifications adaptées aux besoins des salariés, comme aux exigences des recruteurs et des institutions, et sur lesquels reposent, en fin de compte, une grande part de notre efficacité à notre poste de travail.

%d blogueurs aiment cette page :